Nouveau projet : Mise en valeur de la cathédrale

Nouveau projet : Mise en valeur de la cathédrale

La partie ancienne de l’actuelle Cathédrale de Luxembourg doit ses origines à l’ancien collège des Jésuites (1603), avec lequel elle forme jusqu’à nos jours une entité architecturale. Sous le règne de l’impératrice Marie-Thérèse, en 1778, l’église devient église paroissiale et est dédiée à « saint Nicolas et sainte Thérèse », puis à Notre-Dame en 1844. Le 17 juin 1870, quand le Luxembourg est érigé au rang d’évêché, l’église paroissiale devient église cathédrale.

L’agrandissement de la cathédrale, dirigé par l’architecte Hubert Schumacher (1896-1961), est entrepris dans les années 1935/38. La réalisation des vitraux du chœur est confiée en 1938 au maître-verrier Louis Barillet (1880-1948).

Depuis 1794, l’actuelle cathédrale abrite la statue de la Consolatrice des Affligés, Patronne de la Ville de Luxembourg et du Grand-Duché, dont la vénération est attestée dès 1624. La statue, placée au fond du chœur, est une statue habillée, conformément à une tradition pratiquée dans la chrétienté occidentale depuis la fin du Moyen Âge. Par son histoire riche en traditions, en particulier l’Octave célébrée chaque année du troisième au cinquième dimanche après Pâques, la Cathédrale est profondément enracinée dans la vie de la ville et du pays : en tant qu’église de pèlerinage et demeure de l’image de la Consolatrice des Affligés, elle incarne l’histoire du peuple luxembourgeois et l’Eglise du Luxembourg.

C’est dans ce contexte et dans la perspective, en 2024, du jubilé de la vénération de l’image de la Consolatrice qu’est proposé aux fidèles et donateurs le projet « Mise en valeur de la Cathédrale », afin de maintenir le patrimoine du bâtiment et de poursuivre, voire de développer, un accueil approprié des fidèles et des nombreux visiteurs.

Les deux premiers projets proposés dans ce cadre à la générosité des fidèles sont :

  • la restauration de deux tapisseries tissées en 1633 sur commande d’Eustache de Wiltheim, tapisseries représentant saint Ignace de Loyola et saint François-Xavier. Cette restauration sera assurée par la Manufacture royale de tapisseries De Wit (B-Mechelen). Le montant à collecter est de 10.000€ ;
  • la mise en valeur par un éclairage approprié de la rosace située au niveau du jubé côté parvis de la cathédrale. Le montant à collecter est de 10.000€.

LIBELLÉ DU DON : MISE EN VALEUR DE LA CATHÉDRALE

CCPLLULL  LU64 1111 7017 0305 0000  BILLLULL   LU42 0027 5100 4006 0800
BCEELULL   LU53 0019 4055 0036 1000

Tous les dons versés à la Fondation Sainte-Irmine sont déductibles de l’impôt luxembourgeois sur le revenu dans les limites de la loi applicable

Montant à collecter:

20.000 €

Mise en valeur de la cathédrale

60€ de 20.000€ collectés
Informations personnelles

Information de carte bancaire
Paiement sécurisé par SSL.
Détails de facturation

Termes

Total du don : 100,00€

En cliquant, j’accepte l’utilisation des cookies strictement nécessaires à mon paiement,  en savoir plus