Blog

Questions – réponses

QUESTIONS

Puis-je léguer tous mes biens à la Fondation Sainte-Irmine ?

 

 

 

 

 

Pourquoi faut-il absolument rédiger un testament ?

 

 

 

 

 

J’ai toujours soutenu plusieurs organisations auxquelles je suis très attaché(e). Puis-je effectuer des legs à ces différentes organisations ?

 

Mon épouse et moi n’avons pas d’enfant. Nous souhaitons léguer tous nos biens à la Fondation Sainte-Irmine, tout en protégeant, après le décès de l’un de nous, le conjoint survivant. Que nous conseillez-vous ?

 

 

 

 

 

La Fondation Sainte-Irmine peut-elle entretenir ma sépulture ?

 

 

Pourquoi se faire conseiller par un notaire ?

RÉPONSES

Tout dépend de votre situation familiale. Vous pouvez désigner la Fondation Sainet-Irmine comme légataire universelle de vos biens. Toutefois, si vous avez des héritiers réservataires, c’est-à-dire des enfants ou des petits- enfants, ou votre conjoint dans certains cas, le legs universel au profit de la Fondation Sainte-Irmine sera réduit à la quotité disponible. Quand vous rédigez votre testament, assurez-vous donc, auprès de votre notaire par exemple, que les dispositions que vous prenez soient bien applicables afin que votre volonté soit pleinement respectée.

 

En l’absence de testament, vos biens seront automatiquement répartis entre vos héritiers selon les dispositions légales. Si vous n’avez aucun héritier, votre patrimoine reviendra intégralement à l’État.

Un testament vous permet de désigner le ou les bénéficiaires de votre héritage quand vous ne serez plus là.

 

 

 

Bien sûr, vous pouvez léguer tout ou partie de votre patrimoine à plusieurs associations ou fondations, en précisant la quote-part ou les biens qui seront attribués à chacune d’elles, toujours en tenant compte de la part réservée à vos héritiers.

Il suffit que chacun d’entre vous rédige son testament sur une feuille distincte (si vous utilisez la même feuille, le testament sera nul) de la manière suivante :

« Je soussigné(e) Monsieur/Madame X, demeurant à …., institue la Fondation Sainte-Irmine, dont le siège administratif est B.P 419, L-2014 Luxembourg légataire universelle de tous mes biens, sous réserve de l’usufruit de mon épouse -en précisant son nom de jeune fille- (époux) ».

La Fondation Sainte-Irmine sera alors momentanément légataire en nu-propriété, et ce n’est qu’au décès de l’usufruitier (le conjoint survivant) qu’elle deviendra vraiment propriétaire des biens composant la succession.

 

 

Oui, si vous l’avez mentionné dans votre testament, la Fondation Sainte-Irmine pourra assurer l’entretien de votre sépulture et son fleurissement.

 

Pour effectuer un legs, le notaire peut vous donner des conseils spécifiquement adaptés à votre situation. Il pourra enregistrer votre testament au fichier central des dispositions de dernières volontés ce qui vous assure qu’il soit trouvé et pris en compte.

Votre notaire pourra également vous aider à rédiger votre testament. Son expertise et sa connaissance des procédures dans le domaine des règlements successoraux vous permettront de faire les bons choix pour vous et pour vos héritiers.